Pour obtenir plus de clients, faut-il cibler beaucoup de personnes sans prêter attention à leurs intérêts ou cibler peu de personnes dont vous connaissez précisément leurs intérêts ?

article-ciblage-facebook-illustration

Pour obtenir plus de clients, faut-il cibler beaucoup de personnes sans prêter attention à leurs intérêts ou cibler peu de personnes dont vous connaissez précisément leurs intérêts ?

Question tellement essentielle et posée par de nombreux clients : est-ce qu’il faut viser “tout le monde” ou cibler des personnes très précises mais en quantité nettement moindre ? Le monde de la publicité a toujours, jusqu’au début des années 2000, ciblé les moyens de masse. L’objectif : plus on touche, plus on vend. Cette théorie a pourtant été complètement bousculée par l’arrivée des technologies qui permettent d’évaluer, dans la masse, qui est réellement intéressé par une offre et qui ne l’est pas.

Combien ça coûte de toucher 1000 personnes (par canal) ?

Pour apporter un premier élément de réponse, il faut déjà savoir quel est le coût pour toucher de la masse et le coût pour toucher du “ciblé”.

Cette étude, en anglais, nous compare le traditionnel avec le digital. Pour votre info, l’euro est juste en dessous du dollar donc pour avoir plus facile, considérez ce tableau en €.

comparaison coûts pour toucher 1000 personnes via media digitaux et traditionnels

Élément de réponse 1 : Faire de la pub sur le web coûte entre 2 à 13x moins cher que sur les autres canaux “traditionnels”. Votre volonté étant de dépenser le moins possible, il est donc plus naturel de se tourner sur le web pour vos campagnes marketing. Mais qu’en est-il du retour des campagnes : si le traditionnel coûte 3x (exemple) plus cher mais génère 7x plus de retour, le coût de la dépense n’importe pas : c’est le ROI publicitaire (retour sur investissement) qui doit être mesuré et analysé.

Les entreprises… elles en pensent quoi ?

Analyser les tendances nous permet de savoir si les entreprises préfèrent toucher de la masse ou du ciblé. Sans grande surprise, le média qui ressent la plus forte évolution est internet (+8%) là où les médias traditionnels comme la tv, le cinéma ou la radio progresse doucement… Tout le reste en en nette chute de vitesse, preuve que les entreprises préfèrent également le web. 

evolution des investissements publicitaires en 2018

Élément de réponse 1 : Faire de la pub sur le web coûte entre 2 à 13x moins cher que sur les autres canaux “traditionnels”. Votre volonté étant de dépenser le moins possible, il est donc plus naturel de se tourner sur le web pour vos campagnes marketing. Mais qu’en est-il du retour des campagnes : si le traditionnel coûte 3x (exemple) plus cher mais génère 7x plus de retour, le coût de la dépense n’importe pas : c’est le ROI publicitaire (retour sur investissement) qui doit être mesuré et analysé.

Mais concrètement, qu’est-ce qui rapporte le mieux dans tous ces canaux ?

Le seul qui peut être exactement mesuré en terme de retour, c’est le web. Chaque campagne menée est répertoriée dans nos outils d’analyses, dont le plus célèbre “Google Analytics” et permet de savoir quel canal offre quel retour. Un exemple ci-dessous avec les statistiques pour 4 canaux de communication pour ce client, où Google Ads est clairement le plus performant avec + de 1048 leads obtenus.

Je vous vois venir : Localisy Web Agency ils ne parlent que du web car c’est leur métier donc ils ne vont pas dire qu’il faut faire de la pub radio ou papier. FAUX ! On adore le digital c’est vrai, mais nous ne sommes certainement pas en train de dire qu’il ne faut faire que ça. En fonction de votre secteur et surtout de vos cibles, une campagne radio ou papier peut avoir beaucoup de sens. Cela s’étudie au cas par cas selon une vraie stratégie et certainement pas à la “one again”.

Une stratégie full digital n’est pas là solution, une stratégie full traditionnal non plus. Il faut trouver le bon compromis et le bon mix pour aller chercher les points forts de chaque canal de communication.

Share this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *